Mot clé « politique »

Point_d_interrogation

Le grand plan pour la e-éducation : plan B ou plan sur la comète ?

Lors de ses nombreux discours durant la campagne présidentielle, Vincent Peillon a mentionné à de multiples reprises un « grand plan pour la e-éducation ». Mais depuis l’élection de François Hollande, la question d’un investissement massif dans l’éducation numérique ne semble plus d’une actualité brûlante. La question des rythmes scolaires et de la semaine de cinq jours occupe le devant de la scène avec celle de l’affectation des 1 000 postes pour le premier degré. On sait déjà que l’été sera occupé par la préparation d’une grande loi sur l’école. Espérons tout de même que pour la rentrée, la question de l’éducation numérique soit à nouveau débattue. Que ce soit en termes d’équipement matériel et logiciel, de formation, les investissements nécessaires semblent colossaux en temps de crise. D’un point de vue politique, la question n’est pas simple non plus. Les collectivités vont-elles continuer leurs investissements dans l’éducation numérique sans avoir de retour concret sur leur impact pédagogique ? lire la suite

article_dune

Le ministère met 4 millions d’euros sur la formation des enseignants pour son « plan DUNE »

Le plan de Développement des Usages du Numérique à l’Ecole (DUNE) annoncé par le ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative Luc Chatel fin novembre 2010, se poursuit avec le lancement d’une seconde phase de déploiement vers les académies. Prévu sur trois ans, ce plan s’articule en effet avec des appels à projets émis en direction des académies, une première phase en 2011 ayant permis d’identifier ceux de treize académies et la deuxième concernant les 17 académies qui n’étaient pas encore retenues. Cette fois-ci, le ministère met sur la table 4 millions d’euros pour mieux former les enseignants au numérique, et 8 millions d’euros pour les ressources multimédia… lire la suite

article_microsoft

Quelle place pour le numérique à l’école ? un débat entre les représentants du PS, de l’UMP et d’Europe écologie

« Quelle place pour le numérique à l’école ? » se sont interrogés les responsables éducation et numérique des équipes de campagne du Parti socialiste, de l’UMP et de Europe écologie – Les Verts, jeudi 5 avril 2012 à l’occasion d’une rencontre organisée par Microsoft. Pour Fleur Pellerin, chargée du numérique dans l’équipe de François Hollande, « le numérique est une sorte de grammaire de la modernité et doit être pris en compte pour toutes les réflexions qui structurent l’éducation ». Pour Nicolas Princen, ancien conseiller du Président de la République pour le numérique et en charge de ces questions dans l’équipe de Nicolas Sarkozy, « nous arrivons à un moment où la question fondamentale est celle des contenus ». Mais pour Philippe Meirieu, chargé de l’éducation dans l’équipe d’Eva Joly, « le bilan des dix dernières années est celui de l’aggravation des inégalités avec des élèves qui accèdent plus facilement et mieux au savoirs, et d’autres qui s’en éloignent ». Le numérique peut permettre, « au-delà de cet essoufflement de la démocratisation », de « redonner espoir à l’école ». lire la suite

article_fourgous_2

Le deuxième rapport du député-maire Jean-Michel Fourgous sur l’éducation numérique

Même si les chiffres avancés et quelques propositions ont fait débat lors du premier rapport, la plupart des acteurs du secteur de l’éducation numérique avait salué le travail de synthèse qui avait été accompli en 2011. En 2012, pour le deuxième rapport de la mission Fourgous, l’attente était forte. D’autant plus forte que la période électorale, propice aux recommandations, était déjà bien pourvue en rapports sur l’éducation numérique. La quinzaine précédente le Conseil national du numérique s’était d’ailleurs essayé à cet exercice périlleux. Même si les médias spécialisés ont fait part de leur déception, plusieurs points suggèrent une évolution dans la manière dont l’équipe du député-maire a envisagé la question de l’éducation numérique durant cette seconde mission. lire la suite

Banquet NPS

Vincent Peillon annonce une plateforme pour l’éducation numérique

Le 30 mars s’est ténu le colloque « le numérique, moteur du changement » à l’Institut Edgar Quinet. Dans la salle, des élus des collectivités territoriales étaient présents aux côtés d’autres représentants institutionnels, d’industriels ou d’entrepreneurs. La table ronde intitulée « le numérique au service de l’éducation » rassemblait des experts de haut niveau qui ont pu, en une heure, présenter les problématiques générales du domaine, équipements, contenus, maintenance, formation, développement des usages et retard français. Après la table ronde, Vincent Peillon, pressenti au ministère de l’Education nationale en cas de victoire du candidat François Hollande, a détaillé son plan pour l’e-éducation. lire la suite

article_cinelycee

La vidéo va encore gagner du terrain dans les classes : Ciné Lycée s’enrichit et devient Culture Lycée

Les lycéens des 4 277 lycées avaient depuis la rentrée 2010 accès à plus de 200 œuvres cinématographiques via la plate-forme Ciné Lycée : ils pourront dorénavant visionner une soixantaine d’œuvres supplémentaires sur la plate-forme « Culture Lycée ». Cette dernière a été présentée lors d’une conférence de presse rassemblant Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication, Luc Chatel, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative, Bruno Patino directeur général de France Télévisions délégué au développement numérique et Jean-Marc Merriaux, directeur général du CNDP, au ministère de la Culture et de la Communication, mercredi 21 mars 2012. lire la suite

article_PIA

Les lauréats du premier appel e-éducation enfin dévoilés

Alors que le deuxième appel à projet e-éducation vient de se terminer le lundi 19 mars, le gouvernement publie enfin la liste des lauréats de la première vague. Ce sont dix projets originaux qui sont sélectionnés. Une grande diversité règne dans cette sélection même si des axes forts sont à souligner. Un financement de près de 16,5 millions d’euros est apporté à ces projets, qui « bénéficieront d’une aide totale de 8,3 millions d’euros du programme d’investissements d’avenir ». Ces aides vont de 445 000 à 1,36 million d’euros. Les projets sont d’une durée de 12, 24, ou 36 mois. Espérons que les enseignants et les élèves pourront bénéficier rapidement de ces investissements et que leurs retombées seront correctement évaluées. lire la suite

article_correze

La généralisation des tablettes numériques en Corrèze, « très appréciée » des élèves, personnels et parents

Les premières évaluations des politiques visant à généraliser les nouveaux équipements numériques à l’école livrent des conclusions plus qu’encourageantes. Pour la Corrèze par exemple, l’Inspection générale de l’Education nationale (IGAENR) a remis fin 2011 son rapport au département, qui vient de le publier sur le site dédié à l’opération. Certes il reste des obstacles à lever, en particulier au niveau du matériel et de l’accompagnement des utilisateurs, mais une certitude demeure : il faut poursuivre ces initiatives, et leur « donner un nouvel élan ». L’inspection livre pour cela une vingtaine de « préconisations »… lire la suite

article_tablette2

La Thaïlande devrait équiper en tablette près d’un million d’élèves

La Thaïlande rejoint les pays qui ont fait le choix d’équiper massivement leurs élèves et leurs étudiants de tablettes tactiles. Si l’Inde a choisi une configuration économe à moins de 30€, la Thaïlande a privilégié un modèle d’entrée de gamme mais avec de sérieux atouts techniques. Les décideurs ne partent pas de zéro. Ils vont s’appuyer sur l’expérience accumulée par l’organisation non gouvernementale « One Laptop Per Child » qui devrait pour l’occasion être rebaptisée « One Tablet Per Child ». Ce sont 900 000 tablettes fabriquées en Chine qui devraient être diffusés prochainement dans les établissements scolaires thaïlandais. lire la suite

article_cnnum

Conseil national du numérique : trois recommandations pour l’école

Le Conseil national du numérique (CNNum) a lancé en juin 2011 une réflexion sur la place du numérique à l’Ecole et sur les conditions de son développement. Le groupe de travail qu’il a constitué a auditionné plus de 50 personnalités du monde de l’éducation, de l’édition et du numérique. Le CNNum présente aujourd’hui ses recommandations sur ce sujet central pour la société. Elles sont au nombre de trois : une gouvernance régionale refondée, une agence nationale ouverte vers le monde de l’industrie et une plateforme permettant aux enseignants de participer au référencement des meilleures ressources pédagogiques sur le marché. Il semblerait que le CNNum n’ai pas souhaité traiter du potentiel pédagogique du numérique, se cantonnant à des questions organisationnelles et économiques dont il est peut-être plus familier. lire la suite