Mot clé « investissement »

Point_d_interrogation

Le grand plan pour la e-éducation : plan B ou plan sur la comète ?

Lors de ses nombreux discours durant la campagne présidentielle, Vincent Peillon a mentionné à de multiples reprises un « grand plan pour la e-éducation ». Mais depuis l’élection de François Hollande, la question d’un investissement massif dans l’éducation numérique ne semble plus d’une actualité brûlante. La question des rythmes scolaires et de la semaine de cinq jours occupe le devant de la scène avec celle de l’affectation des 1 000 postes pour le premier degré. On sait déjà que l’été sera occupé par la préparation d’une grande loi sur l’école. Espérons tout de même que pour la rentrée, la question de l’éducation numérique soit à nouveau débattue. Que ce soit en termes d’équipement matériel et logiciel, de formation, les investissements nécessaires semblent colossaux en temps de crise. D’un point de vue politique, la question n’est pas simple non plus. Les collectivités vont-elles continuer leurs investissements dans l’éducation numérique sans avoir de retour concret sur leur impact pédagogique ? lire la suite

article_guerre_tablette

Les tablettes dans l’éducation : qui va remporter la mise ?

En France, deux modèles de tablettes tiennent le haut du pavé dans le secteur de l’éducation. Il s’agit d’abord de la tablette d’Apple et celle de Samsung. Mise à l’honneur en Corrèze ou dans les Hauts-de-Seine, la première est devenue l’emblème de sa génération. La seconde grignote du terrain après des expérimentations d’envergure dans la Val d’Oise ou dans la commune du Puy-en-Velay. Alors que les plans d’équipement ponctuels se multiplient dans l’hexagone, des initiatives plus massives voient le jour dans les pays émergents, en Inde, en Thaïlande, ou aux frontières de l’Europe comme en Turquie. La Corée du Sud et les Etats-Unis devraient suivre après avoir annoncé la fin du manuel papier. La question est de savoir quelles configurations, quels constructeurs et quels éditeurs de systèmes d’exploitation tireront leur épingle du jeu à l’échelle mondiale ? lire la suite

article_ereaders

Les e-books et les e-readers pour l’éducation, des expérimentations en Afrique

Un consensus commence à s’établir chez bon nombre de décideurs à l’échelle du globe. Il est difficile de continuer à prôner le développement de l’éducation numérique tant que chaque élève, étudiant et enseignant ne disposera pas de son propre terminal en classe. Des programmes d’équipement massif voient le jour dans les pays développés comme dans les pays émergents. Tous les terminaux sont testés, la tablette concurrence l’ordinateur portable, les smartphones où les liseuses pointent le bout de leur nez. Ce dernier terminal est d’ailleurs testé par des ONG en Afrique soutenues par l’Unesco. lire la suite

SONY DSC

Du Buzz autour du BYOD : « Bring Your Own Device »

Avec la crise économique, les investissements dans l’éducation numérique risquent d’être ralentis. Les collectivités sont confrontées à des problèmes budgétaires qui reflètent ceux que connait l’Etat. Pour l’équipement informatique des élèves, des solutions innovantes doivent être trouvées. C’est le cas avec le concept du « Bring Your Own Device ». Déjà populaire dans certaines entreprises, cette tendance consiste à autoriser les employés à venir travailler avec leur terminal personnel. Dans le secondaire, des expériences ont lieu aux Etats-Unis. Dans l’enseignement supérieur, ce phénomène est déjà bien installé. Une enquête de Microsoft montre que les parents d’élèves sont prêts à investir pour équiper leurs enfants en matériel informatique afin qu’il l’utilise à l’école. C’est peut-être une solution d’avenir pour permettre à tous les élèves du secondaire d’avoir accès à un ordinateur en classe. Quelques questions subsistent tout de même. lire la suite

article_dune

Le ministère met 4 millions d’euros sur la formation des enseignants pour son « plan DUNE »

Le plan de Développement des Usages du Numérique à l’Ecole (DUNE) annoncé par le ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative Luc Chatel fin novembre 2010, se poursuit avec le lancement d’une seconde phase de déploiement vers les académies. Prévu sur trois ans, ce plan s’articule en effet avec des appels à projets émis en direction des académies, une première phase en 2011 ayant permis d’identifier ceux de treize académies et la deuxième concernant les 17 académies qui n’étaient pas encore retenues. Cette fois-ci, le ministère met sur la table 4 millions d’euros pour mieux former les enseignants au numérique, et 8 millions d’euros pour les ressources multimédia… lire la suite

article_microsoft

Quelle place pour le numérique à l’école ? un débat entre les représentants du PS, de l’UMP et d’Europe écologie

« Quelle place pour le numérique à l’école ? » se sont interrogés les responsables éducation et numérique des équipes de campagne du Parti socialiste, de l’UMP et de Europe écologie – Les Verts, jeudi 5 avril 2012 à l’occasion d’une rencontre organisée par Microsoft. Pour Fleur Pellerin, chargée du numérique dans l’équipe de François Hollande, « le numérique est une sorte de grammaire de la modernité et doit être pris en compte pour toutes les réflexions qui structurent l’éducation ». Pour Nicolas Princen, ancien conseiller du Président de la République pour le numérique et en charge de ces questions dans l’équipe de Nicolas Sarkozy, « nous arrivons à un moment où la question fondamentale est celle des contenus ». Mais pour Philippe Meirieu, chargé de l’éducation dans l’équipe d’Eva Joly, « le bilan des dix dernières années est celui de l’aggravation des inégalités avec des élèves qui accèdent plus facilement et mieux au savoirs, et d’autres qui s’en éloignent ». Le numérique peut permettre, « au-delà de cet essoufflement de la démocratisation », de « redonner espoir à l’école ». lire la suite

article_PIA

Les lauréats du premier appel e-éducation enfin dévoilés

Alors que le deuxième appel à projet e-éducation vient de se terminer le lundi 19 mars, le gouvernement publie enfin la liste des lauréats de la première vague. Ce sont dix projets originaux qui sont sélectionnés. Une grande diversité règne dans cette sélection même si des axes forts sont à souligner. Un financement de près de 16,5 millions d’euros est apporté à ces projets, qui « bénéficieront d’une aide totale de 8,3 millions d’euros du programme d’investissements d’avenir ». Ces aides vont de 445 000 à 1,36 million d’euros. Les projets sont d’une durée de 12, 24, ou 36 mois. Espérons que les enseignants et les élèves pourront bénéficier rapidement de ces investissements et que leurs retombées seront correctement évaluées. lire la suite

article_correze

La généralisation des tablettes numériques en Corrèze, « très appréciée » des élèves, personnels et parents

Les premières évaluations des politiques visant à généraliser les nouveaux équipements numériques à l’école livrent des conclusions plus qu’encourageantes. Pour la Corrèze par exemple, l’Inspection générale de l’Education nationale (IGAENR) a remis fin 2011 son rapport au département, qui vient de le publier sur le site dédié à l’opération. Certes il reste des obstacles à lever, en particulier au niveau du matériel et de l’accompagnement des utilisateurs, mais une certitude demeure : il faut poursuivre ces initiatives, et leur « donner un nouvel élan ». L’inspection livre pour cela une vingtaine de « préconisations »… lire la suite

article_ubicast

La captation de cours, les universités s’y mettent de plus en plus

Les universités s’intéressent de plus en plus aux solutions numériques de captation des cours, selon Tanguy Yu, président de la société Ubicast. Il constate que « les universités savent maintenant précisément ce qu’elles veulent » et qu’elles « veulent maintenant équiper plusieurs salles » plutôt que un ou deux amphithéâtres comme c’était le cas il y a encore deux ans. De fait, le marché évolue en passant d’un usage de la vidéo pour filmer un cours et le rendre accessible en ligne à « de l’information collectée dans plusieurs salles ». Ubicast propose une offre allant de 15 000 euros pour une installation fixe dans une salle à 20 000 euros pour un équipement mobile transportable d’une salle à une autre. lire la suite

article_smartboard

Le marché des tableaux interactifs en France baisse fin 2011, mais conserve son potentiel

Promethean, eInstruction, Smart technologies, Panasonic et Hitachi sont les principaux fournisseurs de solutions de tableaux blancs interactifs en France. Le premier représente en 2011 près de la moitié des parts d’un marché qui accuse une baisse sensible au dernier trimestre de l’année écoulée. Plusieurs raisons à cela, et notamment le contexte de crise économique ainsi que le ralentissement des projets portés par les collectivités en période électorale. Reste que de belles perspectives subsistent pour 2012, et que des pays comme la Russie et surtout le Mexique s’engagent dans des projets d’une ampleur inégalée… lire la suite