Mot clé « innovation »

article_innovation

L’innovation vraiment reconnue dans l’éducation ?

Le cinquième forum des enseignants innovants s’est terminé le 2 juin 2012. Une centaine de projets ont été mis à l’honneur grâce à l’équipe du Café pédagogique, ses partenaires associatifs et privés. Le soutien du ministère de l’Education nationale était manifeste avec la venue du ministre Vincent Peillon pour inaugurer l’événement et saluer les enseignants sélectionnés pour leur passion et leur travail. Ce forum est complémentaire aux journées de l’innovation proposées depuis deux ans par la direction générale de l’enseignement scolaire. L’innovation « buttom-up » proposée par le Café est différente de celle « top-down » proposée par le réseau académique des conseillers à l’innovation. Si l’initiative est importante pour encourager les pratiques, il n’existe pas encore d’équivalent pour mettre en lumière l’innovation au niveau des ressources. Chez nos voisins, l’innovation pédagogique est reconnue chez les enseignants comme chez les entrepreneurs. lire la suite

Logo-Cite-des-Savoirs

Ouverture d’un « living lab » dédié aux usages pédagogiques des tablettes numériques

Connaît-on vraiment, et avec pertinence, les meilleures façons d’utiliser les tablettes numériques à l’école ? A en croire la Cité des Savoirs, pas si sûr. Ce groupement d’intérêt public, situé à Poitiers, vient en effet d’annoncer début juin 2012 qu’il pilotera un projet de « living lab » pour réfléchir autour d’une expérimentation menée avec des élèves de CM2 et de 6e. Le Scéren-CNDP est partie prenante de cette initiative, qui démarrera concrètement à la rentrée prochaine… lire la suite

article_Pinterest

Du nouveau dans les réseaux sociaux, avec Pinterest, Soundcloud, Lyclic & Cie

Ça y est Facebook est entré en bourse. La moitié des employés payés en action et stock option sont désormais millionnaires et certains se sont empressés d’empocher leur gain en revendant leur part du gâteau ce qui explique en partie le décrochage de l’action après sa première cotation. Après le succès de Facebook, les nouveaux entrants dans le secteur du réseau social semblent avoir admis la domination du service de Mark Zuckerberg pour ce qui est de l’offre générique. Certains se focalisent donc avec succès sur la photographie, le son, l’agrégation et d’autres niches, dont l’éducation. En France, une nouvelle initiative voit le jour avec Lyclic.fr, semblable au projet Beebac.fr présenté sur ce site par son co-fondateur Sami Labidi il y a quelques mois : il s’agit à nouveau de donner aux lycéens les moyens de réviser leur baccalauréat grâce aux réseaux sociaux. lire la suite

article_robots

Innovation : des programmes qui enseignent et corrigent les copies…

Le mythe de la machine à enseigner, ou du professeur robot, se retrouve périodiquement renouvelé par des avancées technologiques ou par des initiatives prises par des enseignants et des établissements scolaires. Même si les progrès de l’intelligence artificielle sont fantastiques, ces sujets font polémiques. Car il ne saurait être question de remplacer l’enseignant par un quelconque artefact. Au contraire, on commence à entrevoir ce que pourrait être l’enseignement assisté par ordinateur : pour certaines tâches comme la correction d’évaluations formatives telles que les questionnaires, les enseignants pourraient se reposer plus généralement sur l’ordinateur. Quoiqu’il en soit, il paraît peu probable que ce soit un amas de boulons et de vérins qui assiste le professeur du futur. C’est plutôt le HAL 9000 de Stanley Kubrick qui concentre les espoirs et les craintes… lire la suite

article_smartphone

Le smartphone nourrit les espérances des champions de l’éducation numérique.

Les téléphones mobiles de dernière génération disposent d’une puissance de calcul qui avoisine désormais certains ultrabooks, notebooks et autres terminaux personnels. De plus leur connectivité et leur autonomie en font le fidèle compagnon de tous les apprenants nomades. Même si le sujet de l’introduction du téléphone portable en classe pour réaliser des activités pédagogiques est encore polémique, les initiatives se multiplient pour en souligner les avantages et sa possible utilisation en tant qu’outil pour l’éducation. Les éditeurs de plateformes d’apprentissage, des institutions internationales comme l’Unesco et plusieurs jeunes entreprises innovantes investissent dans le smartphone qui permettrait de rendre les élèves et les étudiants plus « smart ». lire la suite

afbombay

Inde : des réseaux sociaux pour mieux apprendre le français

Dans cette contribution au site Actualitice, David Cordina, directeur des études à l’Alliance française de Bombay, nous présente des projets innovants communautaires. En effet, dans les grandes villes indiennes, (Delhi, Mumbai, Bangalore, Kolkata ou Chennai), les étudiants des Alliances françaises profitent maintenant de réseaux sociaux pour pratiquer la langue française et partager leurs expériences d’apprentissage. lire la suite

article_ereaders

Les e-books et les e-readers pour l’éducation, des expérimentations en Afrique

Un consensus commence à s’établir chez bon nombre de décideurs à l’échelle du globe. Il est difficile de continuer à prôner le développement de l’éducation numérique tant que chaque élève, étudiant et enseignant ne disposera pas de son propre terminal en classe. Des programmes d’équipement massif voient le jour dans les pays développés comme dans les pays émergents. Tous les terminaux sont testés, la tablette concurrence l’ordinateur portable, les smartphones où les liseuses pointent le bout de leur nez. Ce dernier terminal est d’ailleurs testé par des ONG en Afrique soutenues par l’Unesco. lire la suite

edx

L’université ouverte, un principe moteur pour le MIT et Harvard

Après avoir suscité une onde de choc sans pareil en mettant en ligne l’intégralité de ses cours et supports de cours au travers de l’initiative OpenCourseWare, le Massachusetts institute of technology s’associe cette fois-ci avec Harvard pour lancer un nouveau projet dans la même veine. Le programme « edX » de publication en ligne de contenus multimédia vient en effet d’être annoncé le 2 mai 2012 par les partenaires, qui invitent les universités du monde entier à se joindre à eux ou à réutiliser la plate-forme technique mise à disposition… lire la suite

© Gutenberg technology

Numérique et manuels scolaires : un « basculement violent » prévisible

Les éditeurs scolaires peuvent-ils encore longtemps fonder leur modèle économique sur le papier ? C’est la question posée par François-Xavier Hussherr, fondateur de l’éditeur Lelivrescolaire.fr et de Gutenberg technology, une entreprise française de technologie et d’édition de livres papier et numériques basée à Paris et New York. Pour lui, la diffusion des tablettes numériques en particulier laisse entrevoir un avenir proche résolument orienté vers le numérique. Preuve en est, les États-Unis ou la Corée ont décidé de passer au tout numérique en matière de manuels scolaires, et il y a fort à parier que d’autres États leur emboîteront le pas… lire la suite

Hackerspaces.org.logo

Les hackers s’en prennent à l’école

Contrairement à ce qui est avancé par certains le « hacker » n’est pas un pirate. C’est avant tout une personne qui s’intéresse au fonctionnement des systèmes et en particulier aux systèmes informatiques. Mais pas seulement. Le terme aurait vu le jour à la fin des années 1950 dans les réseaux de radioamateurs et dans d’autres milieux où les bidouilleurs sont rois. Aujourd’hui, le hacker a acquis ses lettres de noblesse car il développe des « hacks » dans le but d’améliorer le système qui l’intéresse ou qu’il affectionne. Donc, si les hackers s’intéressent à l’école, c’est pour son bien. Et cet intérêt est croissant. Des bloggeuses comme Audrey Watters, des médias comme Owni ou des associations comme les Nouveaux Etudiants prônent le hacking de l’école. lire la suite